Actualités Saison 2022
Atelier de jeunes français et allemands au HWK

Le HWK et les 60 ans du traité de l'Élysée

Elise Julien & Gerd Krumeich

Le Hartmannswillerkopf et les 60 ans du traité de l'Élysée

"À la signature du Traité de l’Élysée, le 22 janvier 1963, personne n’en imaginait sans doute les conséquences à long terme. Le traité laissait espérer une concertation étroite sur les questions de politique extérieure et de défense, ou encore dans le domaine de l’éducation et de la jeunesse, depuis l’apprentissage de la langue du voisin aux échanges organisés par l’Office franco-allemand pour la jeunesse. Mais de là à parier sur une amitié définitive entre deux grands adversaires séculaires ?

Ce fut un cheminement certes laborieux, mais un cheminement qui put s’appuyer sur de grandes rencontres symboliques. Parmi elles, les rencontres de jeunes français et allemands sur les lieux des batailles du passé ne furent pas les moindres. À Verdun, ils étaient présents pour la poignée de main historique de 1984 ; ils s’ébranlèrent par milliers « devant Verdun » pour les commémorations de 2006 ; enfin ils chorégraphièrent un avenir pacifié lors des commémorations du centenaire en 2016.

Le Hartmannswillerkopf figure parmi les théâtres les plus atroces de la Première Guerre mondiale. En Alsace, la crête des Vosges fut férocement disputée. Or le souvenir de cette bataille resta longtemps l’apanage des Français. Il fallut attendre la conception et la réalisation de l’Historial franco-allemand pour rééquilibrer ce souvenir et en faire le lieu d’une coopération binationale. Dès lors, la pose de la première pierre en 2014 puis l’inauguration en 2017 furent l’occasion pour les chefs d’État et de gouvernement de renouveler la promesse du Traité de l’Élysée : tout mettre en œuvre pour entretenir et approfondir, au fil des générations, l’amitié franco-allemande. Avec 100 000 visiteurs en deux ans, notamment de nombreux jeunes de part et d’autre du Rhin, l’Historial du Hartmannswillerkopf contribue à cette œuvre qui demeure nécessaire aujourd’hui comme hier."

Elise Julien & Gerd Krumeich, Co-présidents du comité scientifique du Hartmannswillerkopf